Essonne : la CFDT s’engage contre les violences faites aux femmes

Publié le 06/06/2017 à 11H41
La CFDT Essonne est la seule organisation syndicale partie prenante d’un plan départemental de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes signé début 2017. Celui-ci mettra en oeuvre des actions de formation et de sensibilisation dans le public comme dans le privé.  

Ce plan sur deux ans (2017- 2019), impulsé par la préfecture de l’Essonne, est la déclinaison locale d’un plan national. Il couvrira une série de 27 actions qui visent à prévenir les violences faites aux femmes au travail et à repérer et accompagner les victimes. « L’égalité professionnelle et la lutte contre les violences faites aux femmes sont deux de nos fils rouges, explique Laurence Baudhuin, secrétaire générale de la CFDT Essonne. C’est pourquoi nous avons accepté de piloter, avec la Direccte et plusieurs associations, une action pour permettre aux victimes de harcèlement et de violences sexuelles au travail et à l’université d’être écoutées et protégées ».

En 2011, une enquête conduite par la Direccte avait ainsi révélé que 40 % des Essonniennes déclaraient avoir été confrontées à des blagues sexistes ou à connotation sexuelle sur leur lieu de travail, tandis que 30 % avaient subi des demandes sexuelles explicites. « Ce sont souvent les salariées les plus isolées ou en horaires décalés qui sont le plus en difficulté », précise Laurence. Parmi les actions fixées pour cette année, retenons que l’équipe des militantes référentes-égalité de la CFDT Essonne – Julie Bouchet, Marie- Chantal Toutain-Cras et Véronique Le Toquin – a prévu d’organiser un Forum le 6 octobre à Évry dans le cadre de la semaine pour l’égalité professionnelle, avec la participation de Christine Boyard, déléguée départementale aux droits des femmes et à l’égalité. Ce temps fort, ouvert à tous les citoyens, salariés du privé et agents du public, aura pour objectif d’informer, de créer du lien, de sensibiliser les équipes mais aussi de donner la parole à celles qui sont en souffrance.