Formation syndicale : une délégation de l’IREFE en Tunisie

Publié le 30/05/2017 à 15H51
Initié par l’intermédiaire de l’institut Belleville, le partenariat entre l’IREFE et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) se consolide au fil des années. Dernier événement en date : mi-avril, une délégation de l’IREFE s’est rendue en Tunisie pour former les formateurs de l’UGTT.

« C’est une démarche qui s’inscrit dans la durée, explique Valérie Waligora, directrice de l’IREFE. En 2014 et 2015, nous avions organisé des formations d’animateurs de formation de l'UGTT. Nous leur avons ensuite proposé de poursuivre la démarche par une formation-action de neuf jours en trois sessions en 2017 ».

Pour cette session, quatre hommes et quatre femmes ont pu engager une réflexion sur les formations qu’ils souhaitent mettre en place pour leurs militants. Plusieurs thèmes se sont dégagés comme la négociation, l’égalité professionnelle et la place des femmes ou encore l’animation de formation. « Ces formations doivent prendre en compte les spécificités de leurs militants, précise Valérie. À savoir que les salariés – fonctionnaires mis à part – n’ont pas encore de véritable droit à la formation syndicale. Ils ne peuvent donc se former que sur leur temps personnel. Cela oblige les responsables à concevoir des formations courtes ou plus segmentées ». Le prochain rendez-vous est prévu début juillet en Tunisie, tandis que les stagiaires de l’UGTT achèveront leur formation en novembre dans les locaux de l’IREFE.