IREFE : demandez le programme 2017

Publié le 28/10/2016 à 11H47
La sortie du programme des formations syndicales de l’année est toujours un temps fort dans la vie de l’IREFE, l’institut de formation de la CFDT Île-de-France. Davantage encore cette année, puisque le catalogue fait peau neuve ! L’occasion de revenir sur les grandes tendances en matière de formation syndicale.

Le catalogue des formations syndicales pour l’année 2017 est désormais disponible pour les responsables et mandatés CFDT. Il a d’abord été profondément modifié du point de vue graphique. Si les personnages du regretté Pierre Ouin n’illustrent plus ses pages, l’objectif a été de conserver l’esprit, la liberté et un peu de la fantaisie du Zorro de l’IREFE, tout en donnant une image différente, moderne et bien lisible. Le logo de l’institut a lui aussi été allégé. Sur le fond, le nouveau catalogue répond à des exigences toujours plus fortes d’adaptation aux transformations du monde du travail. Et ces dernières années, il a fallu intégrer de très nombreuses évolutions législatives (Loi de sécurisation de l’emploi, loi relative au dialogue social et à l’emploi, loi Macron, loi travail…) qui ont eu un impact important sur les prérogatives des élus d’entreprises et l’organisation du dialogue social. « Les règles du jeu social ont été bouleversées explique Valérie Waligora, directrice de l’IREFE. Chaque année, nous faisons des mises à jour de l’ensemble de nos dossiers pédagogiques, en fonction notamment des retours sur l’animation. Mais cette année, il a fallu le faire au fil de l’eau, tant l’environnement réglementaire a bougé ».

FORMER LES ACTEURS DU DIALOGUE SOCIAL
Les nouvelles dispositions législatives mettent notamment en avant le rôle des délégués syndicaux (DS). La formation à l’IREFE s’est donc également étoffée, avec pas moins de 8 sessions de formation consacrées à ce mandat. « Les DS sont conscients de l’importance de leur rôle et de la nécessité de maîtriser tant de nouveaux textes, dans une conjoncture qui est de plus en plus difficile. Ils viennent donc plus nombreux se former », précise Valérie. La formation des délégués syndicaux a
ainsi été complètement revue et une Newsletter leur est adressée régulièrement. La formation « pratique de la négociation » et plus généralement les formations aux pratiques syndicales, rencontrent également un grand succès. Les mandats en entreprise ne sont pas en reste, avec des formations pour les délégués du personnel, la délégation unique du personnel, les CHSCT, comités d’entreprise, trésoriers de CE, comités techniques d’établissement dans la fonction publique hospitalière... « Il y a de forts enjeux à former davantage et mieux nos militants, à les accompagner, insiste Lahouari Boubekeur, secrétaire régional en charge de la formation syndicale. Il faut les aider à se renforcer, en combinant une montée en technicité et l’inscription dans les valeurs de la CFDT ».

VALORISER LES COMPETENCES
L’IREFE travaille depuis de nombreuses années sur la valorisation des compétences des militants syndicaux. En concluant un accord avec le CNAM et l’AFPA, la CFDT Île-de- France et l’IREFE ont franchi une étape importante (voir Solidaires n°510). En s’organisant en quatre rubriques claires – formation initiale au mandat de représentant du personnel, formation complémentaire des représentants du personnel, formation des responsables de syndicat CFDT, et enfin formation aux fonctions juridiques-droit du travail – le catalogue 2017 intègre les nouvelles exigences de ce partenariat, ce qui devrait faciliter les démarches des adhérents qui s’engagent dans un projet de valorisation de leurs parcours et compétences.

• L’IREFE a été créé en 1983 à la suite des lois Auroux pour assurer la formation permanente des acteurs CFDT du dialogue social. L’institut privilégie une pédagogie active, basée sur la participation des stagiaires. Travaux de groupe, recherche documentaire, mises en situation, alternent avec des apports de connaissances théoriques et pratiques.
• En 2015, l’IREFE a formé 2 197 stagiaires et réalisé 178 sessions avec un effectif moyen de 12 stagiaires. 76% des sessions étaient proposées au catalogue.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS