Des "Afterwork" à La Défense pour les adhérents

Publié le 06/03/2017 à 11H05 (mis à jour le 04/04/2017 à 11H05)
La CFDT Hauts-de-Seine a lancé le 2 février son premier Afterwork. Le principe ? Une rencontre après le travail autour d’un thème en lien avec les préoccupations des salariés du département.

« À La Défense, les salariés restent parfois tard en soirée, dans les cafés, pour échanger après le travail, explique Vincent Pigache, secrétaire général de l’Union départementale (UD). Il m’a semblé intéressant de proposer aux adhérents CFDT de venir partager un moment convivial. C’est aussi l’occasion de leur faire connaître l’Union départementale, idéalement située au milieu des tours, et de créer du lien entre adhérents et militants. » Le thème de ce premier rendez-vous était « Y a-t-il une vie après le travail ? ». Une trentaine d’adhérents se sont retrouvés autour d’un verre pour échanger avec Amélie Arbeit, représentante de Cezam Île-de-France, association inter-comités d'entreprise partenaire de l’UD, et Vincent Leroy (Syndicat Énergie-chimie Île-de-France), administrateur CFDT de cette association, qui a présenté ses offres de spectacles à tarif réduit et son prix littéraire. Le prochain rendez-vous aura lieu le 9 mars lors de la pause méridienne et portera sur l’égalité femmes-hommes.