Parlons Travail : aux devants des salariés

Publié le 22/12/2016

Plus de 200 000 personnes ont répondu à la grande enquête de la CFDT, « Parlons travail ». Une réussite !

Présentation de « Parlons travail » à l’hôpital Tenon

Pour l’Union régionale Île-de-France, un militant a assuré, tout au long de la campagne, l’organisation des diffusions auprès des salariés, les demandes de présentation lors de réunions syndicales ou encore l’approvisionnement des syndicats en matériel. Des distributions ont été organisées à la sortie des métros et RER, notamment les RER B et D à La Plaine-Stade de France. Plusieurs équipes syndicales d’Île-de-France se sont saisies de l’enquête pour aller aux devants des salariés. Cela a été le cas par exemple à l’AP-HP (Assistance publique-Hôpitaux de Paris). Tablette sous le bras, petites cartes de présentation de l'enquête plein les poches, de nuit, de jour, les militants CFDT ont sillonné Saint-Antoine, Tenon, ou encore Rothschild, Trousseau, Robert Debré…

Marie-Isabeau Le Gouvello, secrétaire de section à l’hôpital Saint-Antoine, témoigne : « Pour notre équipe, cette enquête est comme tombée du ciel dans un contexte intersyndical très crispé autour de l’accord temps de travail. Nous n’avons eu que des retours positifs – même parfois de la part de militants d’autres organisations : " Enfin ! Je peux dire vraiment ce que je pense de mon travail ! Bravo ! " Aides-soignants, infirmières, médecins, cadres et direction, chacun a pris du temps pour répondre en direct ou glisser les cartes dans sa poche. Avec quelques adhésions en perspective… ».