Immobilier : la CFDT fait peau neuve à Paris

Publié le 24/07/2015 à 10H08
C’est un projet immobilier d’envergure qui est en train de voir le jour sur Paris. Un projet qui organise une complémentarité entre deux lieux CFDT du 19e arrondissement (Métro Laumière) : le bâtiment de la rue Euryale-Dehaynin, siège de l’Union départementale de Paris, destiné à l’accueil des salariés et au logement de syndicats professionnels ; et celui de la rue de Crimée, siège de l’Union régionale et de l’IREFE, institut de formation de la CFDT Île-de-France, qui devient aussi le lieu de vie des instances et des réunions des équipes de syndicats.

Ce projet, longuement mûri depuis les premiers échanges initiés en 2012, est aujourd’hui en passe d’être bouclé. Rue de Crimée, l’Union régionale a réintégré en juin – après un an de « délocalisation » à Pantin (93) – son immeuble, agrandi et rénové. Quant au bâtiment de la rue Euryale-Dehaynin, distant d’à peine quelques minutes, le projet de rénovation arrivera à terme au  début de l’année 2016. À six mois d’intervalle, les deux structures interprofessionnelles de proximité de la CFDT à Paris disposeront donc d’un cadre de travail flambant neuf.

Rue de Crimée : rénovation et agrandissement

Le site de la rue de Crimée peut désormais accueillir plus de 300 personnes en réunion ou en formation, dans quinze salles parfaitement équipées (vidéoprojecteur, sonorisation, wifi, tableaux etc.). « Les travaux ont consisté à rénover entièrement le bâtiment et à ajouter une extension pour créer de nouvelles salles de réunion, indique Didier Lefèvre, trésorierrégional, qui a eu la lourde charge de conduire ce projet immobilier. Au cours des différentes phases – depuis la construction budgétaire, la consultation des entreprises suite à l’appel d’offres jusqu’aux étapes de conception et de choix techniques en passant par le suivi de la réalisation – il a fallu tenir le cap pour s’assurer du respect des engagements financiers et faire face aux aléas inévitables »,poursuit-il. Moderne, fonctionnel,lumineux, le nouveau bâtiment ad’ores et déjà reçu un écho positifdes premiers visiteurs. « En matière d’isolation phonique, de confort thermique, de respect des normes pour l’accueil du public et des personnes en situation de handicap, le site est à la à  pointe », se félicite quantà lui Jean-Luc Descamps, responsabledu suivi opérationnel du projet qui avait déjà conduit les travaux en 1997-1998 au moment de l’achat du bâtiment. « Les espaces sont nettement mieux délimités, précise-t-il et l’accueil bénéficie d’un espace dédié, avec des zones d’attente et de lecture mais aussi des espaces de convivialité. » Au final, l’immeuble permettra d’accueillir dans les meilleures conditions les réunions d’équipes syndicales (assemblées générales, congrès, conseils, etc.), auparavant organisées dans l’immeuble de la rue Euryale Dehaynin.

Rue Euryale Dehaynin :  modernisation en cours

Les travaux – qui s’effectuent en site occupé – rue Euryale Dehaynin sont de leur côté toujours en cours. D’ici à janvier 2016, les espaces de bureaux des 36 structures syndicales hébergées – pour l’essentiel des syndicats professionnels qui regroupent près de 40 % des adhérents d’Île-de-France – devraient être achevés. « Le site était devenu un immeuble de bureaux où plus personne ne se connaissait, explique Christophe Dague, secrétaire général de l’Union départementale de Paris, responsable de l’immeuble de la rue Euryale. La nouvelle architecture, plus fonctionnelle, facilitera les échanges et permettra aux syndicats professionnels de travailler plus facilement ensemble ». Aussi et surtout, l’immeuble aura vocation à devenir le lieu de référence pour l’accueil des salariés sur Paris. « Le projet prévoit des lieux de permanence, mais aussi deux espaces spécifiques pour faciliter l’acte d’adhésion à la CFDT », précise ainsi Christophe. Comme le rappelle Philippe Lengrand, secrétaire général, lors des visites des syndicats : « Ces nouveaux locaux permettront de donner une autre image du syndicalisme mais aussi de préparer l’organisation de demain ».

Un système de réservation en ligne des salles sera prochainement disponible pour les équipes.

Retrouvez en complément l'interview de l'actuel secrétaire général de l'Union régionale CFDT Ile-de-France, Philippe Lengrand, ainsi que celle de Joseph Le Corre, qui a occupé cette fonction de 1992 à 1998. Deux éclairages intéressants pour comprendre comment est né ce projet immobilier.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS