Ouvrir les portes des entreprises aux jeunes étudiants en recherche de stage

Publié le 22/03/2011 à 00H00 (mis à jour le 23/03/2011 à 11H23)
La CFDT Ile-de-France mobilise ses réseaux de militants pour ouvrir les portes des entreprises à des jeunes étudiants des quartiers dits « sensibles» en recherche de stage.

La CFDT Ile-de-France mobilise ses réseaux de militants pour ouvrir les portes des entreprises à des jeunes étudiants des quartiers dits « sensibles» en recherche de stage.

 L’Union régionale a mené, en partenariat avec Mozaïk RH, cabinet de ressources humaines associatif spécialisé sur la question de la diversité, une action sur l’accès aux stages des étudiants (bac + 2 à bac + 5) qui ont des difficultés à trouver un stage à cause de leur lieu d’habitation ou de leur origine (et souvent les deux à la fois).
 
Concrètement, Mozaïk RH a sélectionné les jeunes étudiants et a fourni à la CFDT un fichier avec leurs CV. L’union régionale les a diffusés auprès d’une vingtaine d’équipes CFDT d’Ile-de-France. Ces dernières ont interpellé les directions des Ressources Humaines de leurs entreprises pour les sensibiliser sur la lutte contre les discriminations et leurs proposer ces demandes de stages.
Certains responsables des ressources humaines ont joué le jeu et reçu des étudiants pour un entretien. Par exemple, grâce à l’action de l’équipe CFDT, Sanofi a pris trois jeunes étudiants en stages dans leur entreprise (en audit et contrôle de gestion, en informatique,  postes de développement d’applications).
Cette action a permis de sensibiliser les directions des ressources humaines sur le manque de diversité dans leurs recrutements de stagiaires. Cependant, en majorité, les directions qui ont participé n’ont pas réussi à faire aboutir nos demandes de stages car, souvent, il y eu un refus des chefs de services. Les préjugés sur les jeunes, d’origine étrangère, vivant en banlieues et ayant fait des études universitaires se cumulent, ce qui leurs laissent peu de chances d’accéder à un stage ou à un emploi de cadre.
 
Cette campagne de sensibilisation auprès des équipes et au-delà auprès des directions des ressources humaines va être relancée par la CFDT Ile-de-France.
 

Lire le document de la CFDT Ile-de-France et de l'association MOZAÏK