"Quel avenir pour l'industrie automobile en Ile-de-France ?"

Publié le 22/01/2009 à 00H00 (mis à jour le 05/05/2010 à 12H54)
Suppressions d'emplois, fermetures temporaires d'usines, mises en place de chômage technique se succèdent depuis le mois de septembre et les difficultés...
"Quel avenir pour l'industrie automobile en Ile-de-France ?"
"Quel avenir pour l'industrie automobile en Ile-de-France ?"
Suppressions d'emplois, fermetures temporaires d'usines, mises en place de chômage technique se succèdent depuis le mois de septembre et les difficultés...

'Suppressions d'emplois, fermetures temporaires d'usines, mises en place de chômage technique se succèdent depuis le mois de septembre et les difficultés que connaissent les constructeurs automobiles devraient se poursuivre en 2009 '. 

Tel est en substance la conclusion d'une étude du CROCIS d'Ile-de-France ( Centre Régional d'Observation du Commerce, de l'Industrie et des Services). Et depuis, cette étude ayant été publiée en novembre 2008, la situation ne s'est pas améliorée : aux mesures déjà inventoriées dans la note, s'ajoutent maintenant, chez les sous-traitants comme dans les entreprises 'donneurs d'ordres', le 'licenciement' de milliers d'intérimaires et un chômage technique, non plus de quelques jours, mais de période pouvant aller jusqu'à quasi un mois (certaines usines Renault ne travailleront que quelques jours au mois de février).

La note du CROCIS (n°111-novembre 2008)