29, 30 septembre et 1er octobre : Face à la crise, la CFDT à vos côtés !

Publié le 07/10/2009 à 00H00 (mis à jour le 26/05/2010 à 10H38)
Pendant trois jours du 29 septembre au 1er octobre 2009, la CFDT Ile-de-France est allée à la rencontre des salariés dans cinq départements franciliens.
29, 30 septembre et 1er octobre : Face à la crise, la CFDT à vos côtés !
29, 30 septembre et 1er octobre : Face à la crise, la CFDT à vos côtés !
Pendant trois jours du 29 septembre au 1er octobre 2009, la CFDT Ile-de-France est allée à la rencontre des salariés dans cinq départements franciliens.

 Parmi les temps forts de la campagne de rentrée, la Confédération avait ciblé ces trois jours de mobilisation pour aller à la rencontre des salariés et pour les écouter.

C’est avec une « caravane » aux couleurs de la campagne, que la CFDT a relié en 3 jours 5 départements (Hauts-de-Seine, Essonne, Val d’Oise, Yvelines et Paris). L’Union départementale de Seine-Saint-Denis a de son côté organisé de son côté deux initiatives dans son département.
Un tract régional a été réalisé et diffusé à 20 000 exemplaires. Il présentait l’action  du SCID (commerce) à Paris sur le travail du dimanche, l’investissement de l’Union départementale des Yvelines dans l’opération Seine-Aval, l’action menée par l’équipe du SECIF (chimie énergie) chez SANOFI, enfin il était développée la convention signé par l’Etat, la Région et les Partenaires sociaux, dont la CFDT Ile-de-France, sur la sécurisation des parcours professionnels et la consolidation de l’emploi.
 
Le 29 septembre, de 11H00 à 14H30, le premier rassemblement s’installait sur la dalle de La Défense, le « campement CFDT » étant rejoint vers par le Critérium de la crise, manifestation cycliste organisée par la CFDT des Hauts-de-Seine. Près de 80 participants avec la présence des secrétaires généraux de la CFDT Cadres et de la FCE ; de nombreux militants des Cadres, des Banques, des Assurances, de la F3C (communication, conseil, culture), du SERIF (équipement), et du BETOR (bureau d’études). Auxquels s’ajoutaient des militants de la Métallurgie, Commerce, HTR (hôtellerie restauration), Santé-Sociaux, ou Interco (collectivités territoriales) participant au Critérium.
 
Le 30 septembre, il s’agissait de diffuser le tract à la gare RER de Massy Palaiseau près de 2000 tracts, entre 08H00 et 09H00. Une vingtaine de militants était présents, parmi lesquels il faut noter la présence de la CFDT Cadres, du SFSA (services à l’agriculture), des Santé-Sociaux, d’Interco, de la Métallurgie et de l’UTR (retraités). Ce même jour, la « caravane a pris la direction de Saint Ouen l’Aumône dans le Val d’Oise pour une rencontre entre 12H00 et 14H00 avec les salariés d’ABB (entreprise de robotique automobile) aujourd’hui en difficulté (277 licenciements pour ce seul site). Syndicalisme Hebdo, l’hebdomadaire de la Confédération, venait de lui consacrer un double page (la semaine dernière) L’essentiel des militants présents relevait du secteur Métallurgie.
A Saint Ouen (Seine-Saint-Denis), une vingtaine de militants (BETOR, SECIF, STM93 (métallurgie), Interco, Services, HTR) étaient présents pour rencontrer les salariés de GEHIS-France, filiale informatique du groupe pharmaceutique OCP, lesquels sont menacés d’un plan d’externalisation visant une cinquantaine de salariés en France.
En Seine Saint Denis, 5 sites de Roissy CDG et Parinor 2 ont été ciblés pour une diffusion de tracts. Une trentaine de militants du SPASAF (Air France), SPASAP (aéroport de Paris), SGTNEF (transports routiers), Services, SCID, HTR, Propreté, SECIF ont participé à cette opération.
 
Echos dans la presse : François Chéréque a évoqué le rassemblement de Velizy dans le « Journal du Dimanche », sans compter une coupure de presse dans le Parisien édition 78 sur SANOFI, et des articles à paraître mercredi dans la presse départementale du 78.