L'emploi des cadres se détériore

Publié le 12/02/2009 à 00H00 (mis à jour le 05/05/2010 à 12H33)
L'APEC ne prévoit pas d'amélioration avant 2013. Les cadres franciliens s'en sortent mieux.
L'emploi des cadres se détériore
L'emploi des cadres se détériore
L'APEC ne prévoit pas d'amélioration avant 2013. Les cadres franciliens s'en sortent mieux.

Les derniers chiffres de la situation de l'emploi ne sont guère encourrageants. L'UNEDIC prévoit 282 000 chômeurs de plus en 2009, le nombre des intérimaires ne cesse de baisser (de décembre 2008 à décembre 2009 : moins 16% en ile-de-France pour une baisse moyenne nationale de 22,3%).

Même les cadres (dont près de la moitié sont franciliens) subissent et vont subir fortement la crise. Les entreprises interrogées prévoient 17% d'embauches en moins pour l'année 2009. En 2008, déjà 4% de moins par rapport à 2007.

Cela ne se traduira pas obligatoirement par un  taux de chômage des cadres au même niveau que celui des employés et ouvriers, mais par un retour à l'emploi plus difficile : si en avril 2008 le retour à l'emploi à six mois était de 54% des ch^meurs cadres, il est tombé 6 mois plus tard à 46%... Et l'APEC (Association pour l'Emploi des Cadres) ne prévoit pas d'amélioration avant ...2013 !

Parmi les régions, l'Ile-de-France serait moins touchée que la moyenne nationale.

Document de l'APEC 12/02/2009