Les salariés des TPE et PME sont des salariés comme les autres !

Publié le 07/06/2010 à 00H00 (mis à jour le 28/06/2010 à 10H47)
Une action de la CFDT Ile-de-France à Saint-Ouen l'Aumone (Val d'Oise) à la rencontre des salariés des petites entreprises.

« Ce n’est pas parce que l’on est salarié d’une petite entreprise…qu’on doit avoir de petits droits ». C’est dans cet esprit que la CFDT Ile-de-France a organisé une enquête auprès des salariés des zones d’activité de Saint Ouen l’Aumône, dans le Val d’Oise. Plusieurs dizaines de militants sont allés, du 16 au 18 mars 2010 à la rencontre des salariés aux carrefours routiers ou devant les restaurants interentreprises de ces zones, leur distribuant un questionnaire principalement axé sur les conditions de travail. Précisons que Saint Ouen L’Aumône est la plus grande concentration de TPE/PME d’Europe…

A leur retour, les questionnaires ont été analysés. Les sujets qui préoccupent le plus sont la revalorisation des salaires (21%) et l’amélioration des conditions de travail (19%) ; l’on constate aussi que 11,7% des salariés s’inquiètent de l’application de la réglementation du travail et que 11,4% sont désireux de bénéficier des prestations d’un Comité d’Entreprise. Surtout, 29,3% ont fait savoir leur intention d’adhérer, un jour ou l’autre, à une organisation syndicale.
 Chiffre remarquable au moment même où la loi sur le dialogue social dans les PME et TPE, en débat au Parlement,  fait l’objet d’un intense lobbying de la part du MEDEF et de la CGPME, afin de balayer toute possibilité de représentativité syndicale dans les entreprises.