Une économie francilienne en repli

Publié le 05/05/2009 à 00H00 (mis à jour le 05/05/2010 à 11H46)
Point conjoncturel au printemps 2009
Une économie francilienne en repli
Une économie francilienne en repli
Point conjoncturel au printemps 2009

Dans une note d'avril 2009, l'INSEE Ile-de-France rappelle que notre région reste moins touchée par la crise que les autres régions. En effet le poids du tertiaire a joué jusqu'à présent le rôle d'amortisseur de la crise alors que d'autres régions plus industrielles sont donc plus touchées. 

Mais les perspectives d'évolution sont 'toujours pessimistes dans tous les secteurs d'activité'. Partout le niveau des carnets de commande continue à se détériorer et les stocks sont jugés importants. La construction, l'industrie et l'hôtellerie sont particulièrement touchées. Dans ce dernier secteur les taux d'occupation ont fortement baissé, principalement dans les hôtels 3 étoiles et économiques. C'est en grande partie la population étrangère qui fait défaut : principalement en provenance d'Espagne, des Iles Britanniques, des Etats Unis, du Japon.

 

Document de l'INSEE Ile-de-France