Le logement, une priorité de l'Union régionale Ile-de-France

Publié le 26/05/2010 à 00H00
Revendications concrètes de la CFDT Ile-de-France sur le logement.

La crise du logement est sans précédent en Ile-de-France depuis des décennies. Les salariés et retraités, notamment les plus modestes, sont confrontés à la difficulté de se loger dans des conditions économiquement acceptables. La pénurie de logements s’élève à 400 000, alors que la construction de l’habitat social peine à s’établir à 40 000 par an, il en faudrait 60 000 pour résorber les demandes insatisfaites. La cause principale réside dans l’explosion du coût du foncier, principalement dans les zones agglomérées de l’Ile-de-France. La CFDT, qui depuis de nombreuses années a fait du logement une priorité de son action, formule des revendications concrètes dont les effets peuvent avoir un effet à court terme :

  • Engagement par l’Etat d’un processus qui permettra à chaque commune de mettre en place la Garantie Universelle des Risques Locatifs pour que les logements libres soient disponibles immédiatement.  
  • Mise à disposition du foncier disponible de l'Etat et des entreprises publiques, à des prix compatibles avec la production de logements économiquement accessibles
  • Création urgente d’offres d’hébergement de qualité pérenne dans les départements et les communes insuffisamment pourvus.