Transports en commun domicile-travail

Publié le 25/03/2010 à 00H00 (mis à jour le 26/05/2010 à 14H55)
L'Observatoire régional de la santé au travail a mené une enquête auprès des salariés franciliens sur la question des transports domicile-travail. La CFDT Ile-de-France est partie prenante de cet observatoire.

Au sein de l’Observatoire régional de la santé au travail en Ile de France, la CFDT a impulsé et porté un projet d’enquête sur les transports en commun : « Dans quelle mesure les conditions de trajet en transport en commun impactent la vie professionnelle des salariés ? ». Les résultats de l'enquête sont riches d’enseignements, qu’ils concernent les temps de transports, les conditions de déplacement, le confort, les désagréments ressentis et leurs conséquences sur la vie professionnelle et personnelle.

En moyenne, la durée des trajets aller et retour domicile/travail est de 2h00 par jour, l’heure de départ étant comprise pour 65% des salariés entre 7h00 et 9h00, celle de retour au domicile entre 18h00 et 20h00 pour 52% d’entre eux. Parmi les sources de désagréments, l’entassement des voyageurs, les retards, le temps passé dans les transports sont les plus citées et génèrent des conséquences sur la vie professionnelle et privée, telles la fatigue, le stress.
Les résultats de cette enquête confortent nos revendications sur la politique de la ville et la santé au travail, en particulier sur le problème d’éloignement des lieux de travail par rapport aux lieux de vie – éloignement dû à la cherté des logements, au manque de logements socialement accessibles, aux concentrations d’emploi sur Paris et la petite couronne... L’Union régionale, dans le cadre du plan de travail adopté par le Bureau régional, va en s’appuyant sur ces résultats, poursuivre sa démarche de sensibilisation des équipes syndicales pour la prise en charge des questions de péri-travail.