Plan de travail régional 2013-2017

Publié le 10/07/2014 à 10H36
Le plan de travail régional se veut la traduction opérationnelle des décisions du congrès de Massy des 19,20 et 21 juin 2013. Sans être exhaustif, car il ne reprend pas l’ensemble de notre activité quotidienne, il organise les actions et réflexions à conduire par l’interprofessionnel francilien pour les quatre ans à venir.

Le congrès a fait du renforcement de la proximité et de l’accompagnement des militants une priorité régionale. Vous verrez que la plupart de nos projets s’inscrivent dans cet objectif. Par ailleurs, dans un contexte de crise économique et sociale particulièrement forte et de mutations qui touchent toute la société, nos projets s’inscrivent fort logiquement dans le soutien à l’action revendicative des militants sur les questions de l’emploi, de la sécurisation des parcours professionnels, ou bien encore de la qualité de vie au travail. Ils ont aussi pour objectif de renforcer la représentativité de la CFDT sur le territoire francilien et permettre un meilleur développement syndical.

L’objectif majeur de cette forme de présentation est de rendre le plan de travail plus concret, compréhensible et accessible pour tous :
- Pour les 136 syndicats franciliens qui ont décidé des orientations à Massy. Eux aussi participent à sa mise en oeuvre et à sa réussite.
- Pour l’interprofessionnel : Bureau régional, unions départementales, mandatés, permanents régionaux, chargés de mission, personnel administratif. Tous prennent part à la mise en oeuvre de l’action de l’interprofessionnel.

Ce plan de travail fixe donc un cadre à notre action pour le mandat. Ce qui ne veut pas dire que nos projets ne pourront pas être adaptés et modifiés, selon l’actualité par exemple ou bien encore pour intégrer les nouvelles orientations confédérales. Le suivi, l’évaluation et l’adaptation de ce plan de travail sont placés sous la responsabilité politique du Bureau régional qui l’a adopté le 17 mars 2014. Les actions à réaliser seront pilotées par des permanents régionaux et des chargés de mission sous la responsabilité politique des secrétaires régionaux et de certains secrétaires généraux d’unions départementales. L’interprofessionnel francilien est donc en état de marche pour participer au développement du syndicalisme que nous défendons : un syndicalisme de proximité, qui amène des résultats concrets pour les salariés que nous défendons.

Philippe Lengrand,
secrétaire général de l'Union régionale CFDT Ile-de-France

Feuilleter le plan de travail

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS