Industries électriques et gazières : 45 000 salariés franciliens appelés à voter en novembre

Publié le 27/10/2016 à 10H00
En novembre, l’ensemble des salariés de la branche des Industries électriques et gazières (IEG) – qui regroupent des entreprises comme EDF, Engie, GRDF, Enedis, mais aussi RTE, Storengy, GRTgaz... – seront appelés à élire leurs représentants aux élections professionnelles. Au total, 45 000 salariés des IEG en Île-de-France (155 000 au niveau national) seront invités à voter en novembre, du 21 au 24 essentiellement.

Les sections IEG du Syndicat énergie-chimie d’Île-de-France (Secif) se mobilisent donc pour faire connaître leurs actions et leurs revendications. Que ce soit sur le télétravail, l’actualité à Fessenheim, le logement, l’impact du numérique sur le travail des cadres… La campagne prévoit de nombreuses opérations de visibilité, des formations « Préparer et gagner les élections », mais aussi un important travail en matière de communication, avec la création notamment d’un nouveau site Internet. Avec les élections dans les très petites entreprises (moins de 11 salariés), ces élections constituent l'un des derniers grands rendez-vous pour gagner la bataille de la représentativité syndicale.

Plus d'infos : www.secif-cfdt.fr/